Comment choisir un transpalette gerbeur

Le gerbeur est un engin de manutention qui se situe à mi-chemin entre le transpalette et le chariot élévateur. Leur utilisation se développe et on trouve aujourd’hui toute une variété de modèles.  Vous devrez orienter votre choix selon votre activité, le lieu auquel vous le destinez ainsi que le poids des charges à transporter et la hauteur de levage désirés. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver celui qui vous convient.

Le gerbeur manuel

Il se commande manuellement et convient parfaitement aux travaux de manutention de petite ampleur ou occasionnels. Il est destiné aux espaces restreints et peut supporter des charges jusqu’à 1000kg. Sa hauteur de levage maximale est de 1,80 mètres. Sa pompe hydraulique est aussi activée manuellement. Deux poignées ou un timon permettent le guidage. Compact, il même parfois se plier et se révèle donc peu encombrant.

Le gerbeur semi-électrique

Bien qu’il se pilote aussi manuellement, sa levée s’effectue via un moteur électrique. Les opérations de manutention ne requièrent alors aucune force physique et s’effectuent plus rapidement. Grâce à son double mât télescopique, il atteint une hauteur de levée dépasse les 3 mètres. Il fonctionne à batterie dont le niveau de charge est indiqué par témoin ou sur un écran. Une simple prise de courant permet la recharge. Lourd à déplacer, il convient pour des travaux peu intenses ou de courte durée

Le gerbeur électrique

Cet engin se rapproche davantage d’un chariot élévateur. Toutes les opérations de manutention se font plus facilement et plus rapidement. Il se déplace grâce à des moteurs commandés par boutons et peut assumer de longs trajets ainsi qu’une cadence soutenue. Il accepte des charges jusqu’à 2500 kg et sa hauteur de levage atteint les 4 mètres. L’opérateur doit suivre une formation avant de la manipuler et prendre connaissance de toutes les règles de sécurité relatives à son utilisation.